Ex jardins familiaux dijonnais gérés par l'Association des Jardins et Vergers de la Chouette
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La ministre de l'Ecologie fait de la limitation des nitrates et des pesticides une priorité

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
GéTo21
Admin
avatar

Messages : 701
Date d'inscription : 19/02/2011
Age : 73
Localisation ou site : DIJON - Gorgets

MessageSujet: La ministre de l'Ecologie fait de la limitation des nitrates et des pesticides une priorité   Dim 7 Sep - 14:55

La ministre de l'Ecologie fait de la limitation
des nitrates et des pesticides une priorité


25 Juillet 2014

Ségolène Royal, ministre chargée de l’écologie et du Développement Durable a dévoilé le mercredi 23 juillet lors du conseil des ministres les nouvelles perspectives de la politique de l'eau.

L'enjeu est majeur dans la mesure où la France n'est pas en mesure d'atteindre l'objectif de "bon état écologique" de deux tiers des eaux de surface établi pour 2015 par la directive cadre sur l'eau.

Ségolène Royal a en conséquence présenté un recentrage de la politique de l'eau sur quatre axes prioritaires : la lutte contre les pollutions, la lutte anti-gaspillage, l’amélioration de la gestion des milieux aquatiques et le positionnement du domaine de l'eau comme levier économique.

Les polluants que sont les nitrates et les pesticides demeurent deux problématiques majeures, comme le souligne sa directrice de cabinet Elisabeth Borne.

La ministre insiste sur la nécessité de "renforcer la prévention en matière de qualité de l'eau", et donc l'intérêt d’une action en amont, permettant de limiter le coût du traitement des eaux. Elle vise ainsi en particulier les pollutions aux nitrates, avec l’identification de 3 800 communes supplémentaires destinées à être classées en zone vulnérable, appellation qui concerne déjà 19 000 communes.

Concernant la réduction de l’usage des pesticides, la deuxième version du plan Ecophyto, confiée à Dominique Potier, député socialiste, sera présentée en fin d’année, sachant que l’objectif de réduction de 50% d’ici 2018 est loin d’être atteint.

http://www.developpement-durable.gouv.fr/Directive-Nitrates-les-zones.html



Pesticide définition :

On entend par pesticide, dans le cadre du plan Ecophyto, les produits phytopharmaceutiques également appelés phytosanitaires, relevant du L253-1 du code rural. Les produits de protection des plantes utilisables en Agriculture Biologique et les produits naturels font aussi partie des pesticides.

Les pesticides regroupent les produits destinés à lutter contre les herbes indésirables, les animaux ravageurs et les maladies dues à des champignons, des bactéries ou des virus.

_________________

Il fait toujours un temps de saison. Mais on ne sait jamais laquelle (Yvan Audouard)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://photos-graphs.forumactif.com
GéTo21
Admin
avatar

Messages : 701
Date d'inscription : 19/02/2011
Age : 73
Localisation ou site : DIJON - Gorgets

MessageSujet: Consommation/Santé   Dim 7 Sep - 15:38

« La crainte de pollution agricole et industrielle de l'eau du robinet coûte 300 millions d'euros par an aux ménages »

Publié le vendredi 04 juillet 2014 - 16h54

« Alors que sa qualité s'améliore, les Français ont une défiance croissante vis-à-vis de l'eau du robinet. Ainsi, pour leur usage “boisson”, ils sont 40 % à consommer de l'eau en bouteille et 20 % à filtrer leur eau du robinet (carafes filtrantes, postes fixes de filtration) », indique le Commissariat général au développement durable (ministère de l'Ecologie) dans une publication diffusée le 4 juillet.


« D'après une enquête menée par le CGDD, 3 millions de personnes se détournent de l'eau du robinet craignant sa contamination par des résidus de produits agricoles [pesticides et nitrates] et industriels : 2 millions optent pour l'eau en bouteille et 1 million recourent à des carafes filtrantes. Elles y consacrent 290 millions d'euros par an dans le premier cas et 6 millions dans le second. »


« L'eau du robinet fait pourtant déjà l'objet de mesures et de traitements visant à assurer sa potabilité. Leurs coûts sont estimés par le CGDD entre 600 et 1.100 millions d'euros et ils sont portés par l'ensemble de la population via la facture d'eau. »


_________________

Il fait toujours un temps de saison. Mais on ne sait jamais laquelle (Yvan Audouard)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://photos-graphs.forumactif.com
 
La ministre de l'Ecologie fait de la limitation des nitrates et des pesticides une priorité
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Jardins et Vergers de la Chouette - Dijon :: PAUSE CAFÉ :: Fil INFO - Nouveaux envahisseurs = Danger écologique-
Sauter vers: