Ex jardins familiaux dijonnais gérés par l'Association des Jardins et Vergers de la Chouette
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La Louvette

Aller en bas 
AuteurMessage
GéTo21
Admin
avatar

Messages : 701
Date d'inscription : 19/02/2011
Age : 74
Localisation ou site : DIJON - Gorgets

MessageSujet: La Louvette   Ven 29 Aoû - 13:09

La Louvette

Pauvres salades ! Vos laitues fraîchement repiquées tournent de l'œil les unes après les autres ?
Voyons un peu : les feuilles extérieures montrent d'abord quelques signes de faiblesse, comme si elles n'étaient plus correctement irriguées par la sève. Puis c'est tout le plant qui flétrit peu à peu, sans autre symptôme apparent.

Vous pensez alors aux ravageurs terricoles les plus courants qui dévorent le collet des plantes : les larves de taupins, ces affreux vers "fil de fer" fins et coriaces de couleur orange, ou bien les noctuelles terricoles, vers gris et dodus que l'on découvre souvent dans la terre, enroulés sur eux-mêmes.

Observons :

En grattant le sol un peu plus profondément autour de pieds récemment attaqués, vous allez finir par mettre à jour l'auteur de ces dégâts : une chenille blanchâtre à la tête brun rouge, au corps mince et luisant, plutôt agitée.



Moyens de lutte

La louvette est un ravageur souterrain secondaire, peu signalé par les professionnels qui se plaignent surtout des larves de taupins et des vers gris des noctuelles. Mais elle semble assez présente dans les jardins.
Ses ennemis naturels ne peuvent intervenir que pendant la courte période qui suit la ponte. Par la suite, les méthodes de lutte contre les ravageurs souterrains sont assez limitées.
Certains ont testé avec succès le purin de fougère comme répulsif, d'autres les extraits d'ail, mais leur efficacité n'a pas été confirmée lors d'essais réalisés par le Grab (Groupe de recherche en agriculture biologique).

La méthode la plus efficace adaptée à un petit jardin : surveillez régulièrement vos salades et, dès le premier signe de flétrissement, arrachez le plant et attendez quelques instants, le couteau à la main. Dotée d'une grande vivacité, la chenille ne tardera pas à pointer sa tête, si elle est restée à proximité, comme si elle voulait protester contre votre intervention.
Si elle ne se manifeste pas, creusez au couteau tout autour du plant jusqu'à ce que vous l'ayez fait remonter à la surface. Sa couleur claire permet de la repérer facilement sur le sol. La moindre blessure lui sera fatale.

Ce ravageur "secondaire" a été très peu étudié, faites-nous part de vos observations et des résultats de vos essais de lutte.

----------------------------------------

Source :

http://www.terrevivante.org/349-la-louvette.htm

http://www7.inra.fr/hyppz/RAVAGEUR/3korlup.htm

_________________

Il fait toujours un temps de saison. Mais on ne sait jamais laquelle (Yvan Audouard)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://photos-graphs.forumactif.com
 
La Louvette
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Jardins et Vergers de la Chouette - Dijon :: LES ANIMAUX :: Les insectes ravageurs - Les voiles anti-insectes.-
Sauter vers: