Ex jardins familiaux dijonnais gérés par l'Association des Jardins et Vergers de la Chouette
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La chlorose

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
GéTo21
Admin
avatar

Messages : 701
Date d'inscription : 19/02/2011
Age : 72
Localisation ou site : DIJON - Gorgets

MessageSujet: La chlorose   Dim 24 Aoû - 20:44

La chlorose

La chlorose des végétaux est une décoloration plus ou moins prononcée des feuilles, due à un manque de chlorophylle (qui permet la photosynthèse et qui donne aux feuilles leur couleur verte).


à gauche feuille malade - à droite feuille saine

Description

La décoloration, dans le cas de la carence en fer, va du vert pâle au blanc-jaunâtre, en fonction de la gravité. Elle apparaît en cours de végétation (cycle végétatif), sur les feuilles les plus jeunes, au fur et à mesure de leur pousse. Les nervures principales restent relativement vertes alors que le limbe foliaire est uniformément décoloré. Il arrive quelquefois que cette décoloration s’estompe, avec l'apparition de la chaleur saisonnière. La décoloration peut affecter les vieilles feuilles en premier comme dans les cas de carences en azote, phosphore, potassium et magnésium. Pour la vigne, le maximum de symptômes apparaît lors de la floraison. Après le jaunissement voire blanchiment du limbe, le dessèchement du limbe entre les nervures peut aller jusqu'à la nécrose complète de la feuille (stade cottis). Les jeunes feuilles sont atteintes les premières et, la répartition dans la parcelle peut ne pas être identique.

Les causes

Ce manque peut provenir d’une insuffisance en magnésium, en fer, en azote, en manganèse ou en zinc, autant d’éléments indispensables à la synthèse de la chlorophylle. Cette insuffisance peut s’expliquer par l’absence de ces éléments dans le sol (carence vraie), par un pH du sol inadéquat à la plante, par un drainage insuffisant du sol (les racines noyées sont incapables d’absorber les minéraux), par une aération du sol insuffisante, par un taux de calcaire actif inadéquat ou une teneur élevée en bicarbonate du sol (carence induite par la qualité du sol), enfin un problème d'absorption : des racines endommagées ou trop compactées dans leur pot ou encore par l’usage d’herbicides pour les adventices qui affectent aussi les « bonnes » plantes, dans un jardin (carence physiologique).

   un manque particulier de substance comme le fer dans le sol ou le magnésium.

En terrains calcaires, le fer devient moins soluble. De ce fait, les plantes calcifuges montrent souvent des carences en fer qui se traduisent par de la chlorose. Les nervures des feuilles restent vert foncé mais les tissus plus éloignés des nervures deviennent vert clair. Ainsi, le cognassier, souvent utilisé en porte-greffe du poirier, est parfaitement adapté aux sols argileux mais souvent atteint de chlorose sur un sol calcaire.

   un déficit en nitrates,
   un excès d'eau (sols hydromorphes) ;
   pH :
   polluants : pesticides, herbicides,


Symptômes de la chlorose

Lorsqu'un végétal est atteint de chlorose, ses feuilles prennent une teinte blanc-jaunâtre en raison de la disparition progressive de la chlorophylle (laquelle est responsable de la couleur verte).

Elle apparaît généralement en fin d'été, et touche principalement :

   les rosiers,
   les plantes de terre de bruyère,
   les fruitiers (dont la vigne),
   les plantes en pot.

Ce dérèglement dans le métabolisme d'une plante peut avoir plusieurs causes :

   carence en fer,
   carence en manganèse,
   sol trop calcaire
   sol trop compact ou humidité stagnante.

Notons tout de suite qu'en jardinage amateur, les carences réelles sont assez rares.

Etudier le sol

Un sol calcaire, compact, plutôt humide ou arrosé avec une eau calcaire à l'excès est défavorable aux oligo-éléments qui permettent l'assimilation chlorophylienne. Conséquence : le développement de la plante est contrarié; sa résistance aux parasites et aux maladies diminuée.

C'est donc un problème "de fond". La fertilisation avec des oligo-éléments sous forme liquide ou la pulvérisation de produits à base de chélates de fer seront efficaces sur le moment, mais ne résoudront rien.

Pour en avoir le coeur net, et déterminer si le problème vient bien du sol, et dans quelle mesure il peut être contourné, vous pouvez avoir recours à une analyse du sol, à pratiquer sommairement vous même à l'aide d'un kit vendu dans le commerce, ou plus valablement en envoyant des échantillons à un laboratoire spécialisé.

Photosynthèse
On désigne sous le terme d'assimilation chlorophylienne (ou photosynthèse) l'assimilation du dioxyde de carbone par les végétaux.


Un bon compost, remède à tous les maux ?

  En jardinage amateur, de préférence éco-responsable ("jardin naturel"), les carences ne devraient pas se manifester. L'un des enjeux du jardinage "bio" est en effet d'entretenir (voire améliorer) la structure du sol en favorisant la vie qui s'y développe naturellement. On pense aux vers de terre, bien sûr, mais également à quantité d'insectes et aux nombreux micro-organismes.

Cette vie sera présente moyennant l'apport régulier d'un bon compost, le paillage des sols, et pourquoi pas pour ceux qui veulent s'y lancer par la pratique du B.R.F. Une fumure organique viendra en complément sur les cultures "gourmandes". Et logiquement : adieu chlorose !

Choisir des plantes adaptées à son sol

La chlorose affecte fréquemment les plantes de terre de bruyère : azalées, camélias, hydrangéas, rhododendrons... En effet, ces plantes ne supportent pas le calcaire. Bien sûr, on peut tenter de combattre la cause du "mal" en acidifiant le sol (avec des apports de "terre dite de Bruyère" ou de terreau de feuilles), mais rien n'y fera. Tôt ou tard les racines des arbustes retrouveront la terre du jardin et leur développement sera à nouveau contrarié. Mieux vaut dans ce cas revenir à des sujets adaptés au sol de votre jardin.


_________________

Il fait toujours un temps de saison. Mais on ne sait jamais laquelle (Yvan Audouard)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://photos-graphs.forumactif.com
 
La chlorose
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Jardins et Vergers de la Chouette - Dijon :: TRUCS - ASTUCES DES JARDINIERS = économies d'€ :: GUÉRIR-
Sauter vers: